Livraison offerte jusqu'au 30 septembre avec le code "RENTREE"
Portrait Pauline creatrice Voline marque de sac a main de luxe
 
 

« Faire de belles choses, d’une belle manière »

Trois générations de maîtres artisans travaillant le cuir, ça vous imprègne. On pourrait même dire que ça vous colle à la peau. Des souvenirs d’enfance teintés d’odeurs de cuir et de mains imprégnées de colle. Un héritage familial par lequel je ne me sentais pas concernée et qui a pourtant fini par me rattraper…

L’histoire commence dans les années 50, avec mon grand-père, Salvatore, fraîchement débarqué à Paris, de sa Sardaigne natale. Bottier pour les plus grandes maisons, il s’installe ensuite comme artisan cordonnier. Il transmettra son précieux savoir-faire à ses enfants, qui le transmettront eux-mêmes à leurs enfants. Et me voilà, maillon de la troisième génération !

De mon côté, je prends mes distances. Non, je ne suivrai pas le chemin familial de l’artisanat. J’adore les études et je rêve de vivre à Paris ! J’étudie la communication et l’histoire de l’art. J’obtiens un poste dans un grand musée parisien.

Et puis, on grandit, et on porte un nouveau regard sur ses racines. On est devenu assez soi pour ne plus craindre de se faire happer par l’histoire familiale. Au contraire, on se sent prête à la porter et à la poursuivre… à sa façon !

Déplacer la limite entre l’art et l’artisanat, l’effacer. Deux univers qui se rejoignent, se nourrissent l'un de l'autre. Trouver l’équilibre entre l’esthétique et la façon, c’est de leur dialogue que le Beau naît. Il devient évident pour moi d’ancrer cette recherche esthétique dans l’artisanat français, de réunir mes deux mondes pour trouver la cohérence, puiser dans mon héritage pour m’épanouir dans ce que j’aime.

Mettre la femme à l’honneur ; lui proposer une autre manière de consommer, plus responsable ; lui offrir des créations qui la subliment et qui portent les valeurs que l’on m’a transmises : travailler dur, honnêtement et avec le cœur.